Annuaire Indépendant des Formations et Ecoles en Naturopathie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerCalendrier

Partagez | 
 

 Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 18 Oct 2010 - 12:32

Message déplacé Wink

Haig, comment verifierais-tu si des témoignages sont véritables ou non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 18 Oct 2010 - 13:12

Cats Claw a écrit:
Message déplacé Wink

Haig, comment verifierais-tu si des témoignages sont véritables ou non?
Les témoignages sont toujours suspects. A mon avis ce sont les forums d'élèves qui peuvent éventuellement ne pas être trop pollués par la maison mère . Il faut que les personnes puissent échanger par MP. et par téléphone et surtout disposer sur demande d'une liste d'anciens élèves installés et joignables donc avec adresse et N° de téléphone, Blog....Il faut également que les personnes qui ont obtenu des équivalences au niveau des diplômes puissent l'afficher clairement !( vérifiable auprès de l'Éducation Nationnale ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 18 Oct 2010 - 13:26

haïg a écrit:
A mon avis ce sont les forums d'élèves qui peuvent éventuellement ne pas être trop pollués par la maison mère .
Euh... nous sommes un forum d'élèves.

Bref, comme sur tout forum, on peut remettre en cause certaines choses mais je persiste à croire que cela est utile aux futurs étudiants, sinon je n'aurais pas créé ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 18 Oct 2010 - 14:04

Cats Claw a écrit:
haïg a écrit:
A mon avis ce sont les forums d'élèves qui peuvent éventuellement ne pas être trop pollués par la maison mère .
Euh... nous sommes un forum d'élèves.

Bref, comme sur tout forum, on peut remettre en cause certaines choses mais je persiste à croire que cela est utile aux futurs étudiants, sinon je n'aurais pas créé ce forum !
Mais tu es chez toi Cats' ! ceci dit le fait de donner mon opinion doit faire parti du jeu non ? un petit voyant qui se met à clignoter, c'est important aussi ; c'est important de prévenir plutôt que guérir ! surtout au prix où coûte une formation et tout le temps qu'on y consacre ! être futur étudiant ne veut pas dire être "le gobe tout naïf " bon à plumer et futur chômeur , tu ne crois pas ? tu sais , j'ai eu une école de naturo. pendant 11 ans.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 18 Oct 2010 - 15:14

haïg a écrit:
être futur étudiant ne veut pas dire être "le gobe tout naïf " bon à plumer et futur chômeur
C'est bien ce que je m'évertue à dire, et ce à quoi sert ce forum...
Je pense que c'est le nombre de témoignages qui peut faire la différence, après chacun se fait son opinion bien sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 18 Oct 2010 - 17:29

Cats Claw a écrit:
haïg a écrit:
être futur étudiant ne veut pas dire être "le gobe tout naïf " bon à plumer et futur chômeur
C'est bien ce que je m'évertue à dire, et ce à quoi sert ce forum...
Je pense que c'est le nombre de témoignages qui peut faire la différence, après chacun se fait son opinion bien sûr...
Ben tu sais, je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps ! cyclops
Au fait Cats' le type que tu as mis à l'index, n'a-t-il pas purgé sa peine ? confused scratch
bounce les naturo. en grève ! pas de lait de vache, pas de lait de soja,pas de viande,faut même pas grignoter , pas même un petit canon de rouge ! No pfffff! même pas des merguez Hallal ! Mad
Elle est pas belle la vie ? geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Fiches à l'usage du thérapeute   Mer 26 Jan 2011 - 20:17

Voir ici pour télécharger les documents en pdf

Comprend :
- Menu type
- Feuille de suivi journalier du consultant
- Conseils d'hygiène alimentaire en cure de désintoxication
- Feuille conseils
- Fiche de suivi naturopathique du consultant
- Anamnèse, contenu et conseils d'application
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Développer sa clientèle, les débouchés etc   Sam 5 Fév 2011 - 0:56



Source : http://www.entrepreneurbio.com/mc-naturopathie.asp

Naturopathie: un métier qui nécessite une formation

La particularité de ce métier
Ce métier est un peu un cas à part dans ce mini cours car il nécessite d'avoir suivi une formation de naturopathe au risque d'être considéré comme un charlatan.

Ainsi, cet article va vous donner quelques informations sur ce métier qui fait l'engouement de la clientèle bio ou « nature »: le métier en lui même, la formation, les honoraires, mais aussi, comment démarrer rapidement sans capitaux.

Qu'est-ce que la naturopathie?

La naturopathie est basée sur la tendance de l'organisme à maintenir un équilibre et à se guérir lui-même.
Le mot naturopathie est inventé par John Scheel en 1885 et provient des deux mots anglais "nature" et "path" qui assemblés, donnent « la voie de la Nature ». L’important pour Scheel est de suivre la voie que nous indique la nature.

La naturopathie est une médecine non conventionnelle qui repose sur des conceptions et des techniques d’éducation, de prévention et de soins visant à la fois la santé optimale et globale de toute personne et sa qualité de vie, ainsi que l’auto-régénération de l’organisme par des moyens naturels et écologiques. Ce n'est pas une discipline qui remplace la médecine classique, c'est plutôt une médecine complémentaire. La naturopathie est une véritable synthèse de plusieurs disciplines, notamment l’ostéopathie, la diététique, la phytothérapie, l’hydrothérapie, l’aromathérapie, l’iridologie, la réflexologie et les médecines chinoises ayurvédiques.

Un naturopathe ne fait pas de diagnostics, mais des "bilans" de santé, ce qui est tout à fait différent. Le but n'est pas de mettre un nom sur la maladie mais d'aider la personne à "recharger ses batteries" et à mieux renforcer son système immunitaire pour se défendre. Une alimentation saine, un peu de phytothérapie, etc... peuvent faire des "miracles". Souvent de petites règles d'hygiène permettent d'améliorer grandement les choses.

En bref, le naturopathe est la personne qui sait nous écouter et nous observer pour ensuite adapter et personnaliser l’usage des techniques naturelles selon les lois de la nature.

Il existe actuellement 14 écoles de naturopathie en France, dont 5 font partie de la FENAHMAN (Fédération Française de Naturopathie).

En France, l’exercice professionnel de la naturopathie n’est pas illicite parce que le praticien naturopathe ne fait pas de diagnostic ou traitement de maladies.

La naturopathie peut vous aider:
à maigrir et ne pas reprendre les kilos perdus,
à apprendre à éviter le stress et l’anxiété et à les gérer,
en cas de troubles du sommeil,
à apprendre comment « rajeunir » à l’aide de la nourriture saine
à éviter l’arthrose et l’ostéoporose,
à éviter la fatigue pendant la grossesse,
à apprendre comment faire du sport sans épuiser l’organisme,
à prévenir et soigner les allergies,
à soigner quelques maladies animales,
etc.
Combien peut-on gagner en tant que naturopathe?
Le praticien naturopathe exerce principalement en libéral, seul ou en association avec des confrères (ostéopathe, acupuncteur…), plus rarement en tant que salarié dans une entreprise (SPA, centres de fitness…). Il n'a pas de salaire, mais des honoraires, qui sont aléatoires. Ces honoraires varient entre 50 à 200 € la consultation selon le naturopathe. Mais si le naturopathe est bien établi, avec une clientèle régulière, il peut avoir jusqu'à 8 consultations par jour, avec en plus un gain sur les produits qu'il vend qui peut lui ajouter entre 100 et 150 euros par client.

La consultation chez un naturopathe dure d’une heure à une heure et demie. Il sera à l’écoute de vos antécédents et problèmes présents afin de rechercher avec vous les causes des déséquilibres.


La naturopathie aide à mieux manger et à établir un régime alimentaire qui renforce notre système immunitaire.
Le naturopathe établit votre bilan vital à l’aide de la morphologie, de l’iridologie et de la posologie. Après avoir évalué votre « vitalité », le naturopathe élabore un programme personnalisé d’hygiène vitale : régime alimentaire, exercices physiques, relaxation, respiration…

Comment bâtir sa clientèle?
Un naturopathe soigne le mal et le mal-être. Dans le contexte actuel, l'un engendrant l'autre, et inversement, vous pourriez effectivement avoir de nombreux clients.

Vous avez au moins deux axes d'approche: les particuliers et les grandes entreprises. Travaillez en libéral, en vous faisant une clientèle sur ces deux segments. Vous pouvez créer un partenariat au sein des grandes structures (qui seront à même de vous proposer un espace dédié, des créneaux horaires etc...) et une relation moins formelle avec des particuliers.

Comme tout naturopathe a suivi une formation, il est important que vous gardiez des contacts avec les membres de l'école (professeurs, professionnels, collègues...), ce qui vous permettra de vous faire un premier réseau de clientèle, d'entrer en contact avec des personnes dans d'autres régions, etc.

Les débouchés du naturopathe
l’exercice dans un cadre libéral en cabinet de consultation,
l'animation et le conseil en entreprise, notamment dans le domaine du "coaching" en nutrition et de la gestion du stress,
autres activités possibles: boutiques d’alimentation biologique (mais vous vendez déjà probablement des produits dans votre cabinet), laboratoires de compléments alimentaires, centres de remise en forme, de bien-être, spa, thalassothérapie ou thermalisme.
Parce que de nos jours tout le monde utilise Internet, cela vous serait très utile d’avoir un site qui fera connaître votre profession, les différentes approches en naturopathie, les services que vous proposez et qui facilitera des relations avec votre clientèle.

Les raisons qui nous emmènent chez un naturopathe sont souvent le stress, les maladies chroniques, etc. On va en consultation en moyenne une fois tous les trois mois.

Comment démarrer cette activité?
S'établir en tant que naturopathe n'est pas toujours facile car il vous faut un local. Louer un emplacement pour recevoir vos clients est assez couteux. De plus, il y de nombreux clients qui ne peuvent pas se déplacer (trop malades, personnes âgées, immobilité forcée, distance trop grande...).

Pour résoudre ces différents problèmes et vous permettent de démarrer cette activité sans investir trop, voici quelques idées:

Vous pouvez faire de la naturopathie par email. Un site internet est quasi indispensable pour des gens qui habitent loin des grands centres urbains ou qui ont des horaires très occupés. Il est assez facile de correspondre par email et de conseiller le client une fois que l'on a quelques éléments personnels indispensables, à défaut de le voir.

Comme pour l'email, vous pouvez exercer par téléphone. Avoir des entretiens téléphoniques réguliers est un moyen intéressant de pouvoir appliquer des conseils et des méthodes à distance. Combiner email et téléphone est souvent la solution idéale.

Une troisième manière de démarrer cette activité sans capitaux est de vous déplacer vous même chez le client. Exercer à domicile est une alternative parfaite (et très attirante pour le client) pour peu que cela reste dans votre région! Mais si vous avez de la famille dans une autre région par exemple, vos déplacements pour les voir peuvent se combiner à la visite d'un ou deux clients de la région. À vous de gérer votre agenda pour que cela ne soit pas compliqué, ni trop couteux en transport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Sam 5 Fév 2011 - 13:06

Salut !
tu fais de la propagande FehnaTruc maintenant ? Razz (propagande carotte crue BIO, certifiée Ecocert SVP ) 8 clients par jour ! Laughing Laughing Laughing Laughing
En fait si tu lis vraiment l'article, quelle galère !
_et surtout , ne pas consulter d'autres naturo. que ceux formés dans nos écoles !
_demander notre liste des praticiens agréés .
_Donc 4 écoles et on laisse tous les autres sur le carreau ! l'ULBAB aussi ! Twisted Evil

Ce n'est pas encore la " PENTECÔTE" de la naturopathie ! Sad
Bon , ne te fâches pas Evil or Very Mad je suis déjà dehors Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Sam 5 Fév 2011 - 20:30

Ah bah non haig, je n'ai pas cité la fenahman. J'ai cité le reste du texte...

Concernant les écoles citées, je les ai trouvés vraiment limite aussi. Par contre, les conseils donnés ne sont pas trop mauvais, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Sam 5 Fév 2011 - 22:21

Ah bon , alors , tu es pardonnée ! absoute de tous tes péchés clown
c'est vrai, les conseils y sont assez réalistes,mais pour les plus "démerdars". Il ne faut pas oublier que vendre ses propres produits , c'est très pratiques mais cela te coupe des magasins de diététique, à moins de travailler dans un de ces magasins et de faire aussi quelques petites conférences . Je crois, pour ma part , qu'il n'y a pas d'alternative, il faut pour survivre , avoir un créneau commercial, comme créer une école par exemple Laughing ou alors, si on fait un bel héritage, créer son propre labo. Une autre solution , c'est être représentant multi-cartes en produits de compléments alimentaires ce qui te donne de nombreuses entrées auprès des magasins afin d'y faire des mini-consultations. Je connais de nombreux représentants qui fonctionnent de cette manière . Voila chères amies quelques autres petites astuces.
PS : j'ai commandé 2 cacaroom à litière, un pour mon chat et un pour moi, avec son accord bien sûr cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Dim 6 Fév 2011 - 13:41

haïg a écrit:
PS : j'ai commandé 2 cacaroom à litière, un pour mon chat et un pour moi, avec son accord bien sûr cat
T'es sérieux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Dim 6 Fév 2011 - 14:56

Mon petit grain de sels sur la question
D'après les échos que j'ai, il est effectivement difficile d'espérer vivre de la seule pratique thérapeutique, ce qui conduit beaucoup de thérapeutes, soit à proposer de la vente de produits, soit à proposer d'autres services (massages, réflexo…).
Il semble que seulement 5 % des étudiants, au terme de leurs cursus, deviennent thérapeutes… Que deviennent donc les autres ? Il faut savoir aussi que cette formation intervient chez beaucoup autour de la quarantaine et constitue donc une réorientation. Dès lors, en fonction de sa formation et de ses compétences, il est possible de se tailler une pratique à sa mesure.
Je vous copie donc les formes de débouchés telles que je les avais listées à l'époque pour la refonte du site du CMDQ - et qui ne constituent pas une publicité pour cette école !
À cette liste, j'ajouterai aussi la traduction en français d'ouvrages rédigés en langues étrangères, qui permettrait grandement d'ouvrir les horizons des franco-français…

Extrait du site du CMDQ (http://www.cmdq.com/medecines-douces-professions-m-1400.html)

Devenir thérapeute peut être un objectif pour beaucoup, mais il existe en fait d'innombrables façons de valoriser professionnellement sa formation, ses convictions et ses passions. De fait, lorsque cette formation s'effectue alors même qu'une autre orientation avait été choisie initialement, il devient même possible de conjuguer des compétences acquises antérieurement à un savoir nouveau et vaste, fondé sur la prévention et l'éducation à la santé. À chacun d'inventer sa voie ! En voici quelques-unes.

Éduquer et accompagner
• Consultation
Si un thérapeute, naturopathe, homéopathe, bio-énergéticien ou nutritionniste, peut exercer en tant que travailleur indépendant, seul ou en groupement avec d'autres thérapeutes aux compétences complémentaires, il peut également être salarié d'une structure dont la vocation est la remise en forme ou l'accompagnement en vue d'une prise en charge (centres de cures par exemple).
• Santé et recherche

Pour de nombreux professionnels des domaines médicaux, paramédicaux et sociaux, l'approche naturopathique offre de quoi nourrir leur pratique avec un regard, non plus fondé sur les seuls symptômes, mais sur une globalité individuelle.
• Clubs sportifs, espaces de remise en forme, centres de thalassothérapie

Il s'agit souvent pour ces structures d'apporter, en plus d'une offre existante, des services nouveaux en portant une attention particulière au respect de l'individu et de ses besoins, dans une logique de prévention et d'éducation. Les modes d'exercice peuvent être divers, de l'accompagnement des personnes à la gestion des structures.

Transmettre et partager
• Enseignement, formation et animation

Travailleur indépendant, salarié d'une association ou d'une entreprise, ce mode d'exercice revêt des formes multiples pour répondre à une demande accrue, tant de formation que d'information de la part du public en général, des scolaires, mais aussi des professionnels (restauration, restauration collective, personnels de crèches, de maison de retraite…) : animations ponctuelles, cours réguliers, tutorat, organisation de stages ou de séjours thématiques…
• Communication et journalisme spécialisés

Compte tenu de l'intérêt grandissant que porte le public aux médecines douces, même les médias généralistes offrent des opportunités aux spécialistes, qu'il s'agisse de gérer des rubriques dédiées au bien-être, à la nutrition, à la santé… Il en va de même de la communication, qu'elle soit publique ou privée, dans la mesure où environnement et santé deviennent des enjeux majeurs.

Promouvoir et vendre

• Publicité et marketing

À la faveur de l'intérêt du public, de nombreuses sociétés se créent ou se réorientent afin de répondre à ces nouvelles exigences qualitatives et il est pour elles essentiel de s'appuyer sur des collaborateurs ou des consultants qui maîtrisent les thèmes abordés, car une telle approche dépasse nécessairement le seul aspect commercial.
• Événementiel

Les séminaires, les salons thématiques, les foires bio, les éco-festivals se multiplient… et nécessitent, au sein des équipes d'organisation, de disposer de personnes dont la culture est en phase avec l'esprit de ces manifestations.
• Vente, gestion de magasin

Boutiques bio généralistes ou thématiques, librairies, laboratoires… le secteur de la vente s'étoffe de façon régulière. Comme pour la publicité spécialisée, ces commerces doivent répondre aux attentes de leur clientèle, non seulement par une offre « produits », mais aussi par une qualité de conseil qui exige une bonne connaissance des problématiques liées à la santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Dim 6 Fév 2011 - 16:02

Loulou, oui, mais c'est encore trop souvent un voeu pieux. Beaucoup d'institutions ne veulent pas encore prendre le risque d'embaucher une personne sans diplôme d'état, à moins d'avoir un bon coup de piston. Ils craignent les sectes et les fanatiques de toutes sortes et surtout des plaintes à l'ordre des médecins et ou des fraudes .Quant aux institutions déjà dans le coup , comme les manifestations écologiques, se tournent souvent vers les anciens élèves des écoles de naturo. renommées ayant déjà grande presse et auto-agrées . Ceci dit j'ai tout de même une ancienne élève gérante d'un grand magasin et une autre responsable de service dans une institution pour personnes âgées . Alors il ne faut pas désespérer! le scandale des labo. pharmaceutiques vont peut-être aider les nouveau naturo. à trouver une certaine légitimité ? qui sait, le monde bouge .
C'est le moment propice pour la naturopathie pour s'enrichir de nouvelles idées et surtout de trouver des hommes (ou femmes) avec une vision oecuméniste.
cat miaou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Dim 6 Fév 2011 - 16:17

Hello Haïg,
Tu as raison, mais il se développe aussi beaucoup d'initiatives "alter" qui ouvrent de nouvelles perspectives. Les "diplômes d'État" restent la référence pour tout ce qui relève de l'officiel, ce qui laisse quand même un champ d'actions vaste et c'est à chacun de l'évaluer en fonction des atouts en sa possession et aussi de ses aspirations.


Ps : au fait, t'es sérieux ou pas pour le cacaroom ? Et question subsidiaire, comment faisait ton chat jusqu'à maintenant ?
Si tu es sérieux, j'ai quelques conseils à filer, issus de la pratique…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Dim 6 Fév 2011 - 21:42

loulou a écrit:

Ps : au fait, t'es sérieux ou pas pour le cacaroom ? Et question subsidiaire, comment faisait ton chat jusqu'à maintenant ?
Si tu es sérieux, j'ai quelques conseils à filer, issus de la pratique…
Mon chat m'a mis la "pression" alors j'ai demandé des doc. lui, mange déjà presque tout bio alors....pour le moment , il préfère faire caca dehors, d'ailleurs au printemps , il ne va pas se priver d'aller chambouler mes plantations...il fume, il fume Laughing il lui arrive aussi de venir faire du charme à mes clientes allongées sur la table de soins ( un coquin réincarné ?). Heureusement qu'il a une litière à l'argile car il serait bien capable d'exiger de l'eau de Volvic pour sa chasse d'eau ! de l'eau d'Auvergne.....! Evil or Very Mad
Ci-dessous haïg en train de préparer une macération :
(bouillie bordelaise pour mes tomates)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 7 Fév 2011 - 12:52

HS : Toilettes sèches, quelques précisions
Plusieurs fournisseurs proposent des toilettes "clés en main" ; l'avantage étant que l'on peut aussi les déplacer… Nous avons opté pour le fait maison et l'avons intégré dans le mobilier de la salle de bains, soit un plan horizontal filant façon banc japonais, un trou, une lunette et la pièce maîtresse : le seau inox. On peut utiliser d'autres matériaux, mais l'inox est facile à nettoyer et assez costaud.
Côté odeurs, nous avons eu une fois des problèmes au tout début, alors que nous n'habitions pas encore les lieux à temps plein. Contrairement aux idées reçues, ce n'était pas dû à nos commissions, mais à la sciure dont émanait une odeur de médicaments, de chimie… Nous avions fait l'erreur de prendre cette sciure chez un menuisier qui travaille avec des bois pré-traités… Gloups !
Aujourd'hui, sachant que nous sommes dans un coin très boisé, nous récupérons des copeaux de bois brut qui ont l'avantage d'être plus légers que la sciure, surtout une fois mouillés, car il faut aller vider le seau… Nous avons aménagé une réserve de copeaux, façon silo car mine de rien, il en faut une bonne quantité, même à raison d'une à deux louches par commission. Dans la salle de bain, la réserve se résume à un coffre en osier qui, s'il reste ouvert, est parfois squatté par les chats !
N'importe quels déchets végétaux secs peuvent être utilisés.
Pour le compost, nous avons aménagé une fosse distincte du compost ménager et nous ne l'utilisons pas encore directement au potager, juste pour les fleurs et les fruitiers. De mémoire, Anne Rivière (la bien nommée) de l'association Eau vivante, l'utilise directement sur les cultures. Rudolf Steiner déconseillait d'en faire usage sur les cultures, mais pour des raisons plus subtiles, nos excréments étant selon lui, de la matière informée, c'est-à-dire, le reflet de nos pensées…

Quant aux chats, citadins devenus ruraux, ils ont fini par délaisser "la caisse" ; l'installation d'une chatière a été décisive !

Ps : bouillie bordelaise, une macération ?
Reste que si tu sais si bien touiller, tu es bon pour les préparations bio-dynamiques : 1 h de dynamisation et le tour est presque joué. Je ferai mes premiers essais ce printemps…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 7 Fév 2011 - 13:13

Salut Loulou !
Merci pour toutes ces précisions, plus tard , je vais acheter un appareil à composter les tailles du jardin .
loulou a écrit:

Ps : bouillie bordelaise, une macération ?
Reste que si tu sais si
bien touiller, tu es bon pour les préparations bio-dynamiques : 1 h de
dynamisation et le tour est presque joué. Je ferai mes premiers essais
ce printemps…
Très bien pour la bouillie Bordelaise, tu suis donc très bien le débat ! Very Happy bravo !
Mais , il y a quelques années je faisais moi-même une trentaine de macérations, je composais mes complexes moi-même et j'obtenais de très bons résultats. Connaissant parfaitement mes compositions, le ciblage des problèmes étaient plus faciles, d'ailleurs j'enseignais le principe des synergies verticales et horizontales. J'ai échappé, par chance, aux plaintes des pharmaciens car les préparations leurs sont réservées . Maintenant, je me résous à ne prescrire que de la phyto. des labos, j'en suis très triste.....mais bon, cela me fait beaucoup moins de travail ....le métier se perd ou évolue ....que faire ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 7 Fév 2011 - 13:22

"je vais acheter un appareil à composter les tailles du jardin ."

Tu veux dire un broyeur ? Si c'est pour ta litière, c'est jouable. Sinon, pour du BRF (bois raméal fragmenté) à utiliser comme "couverture" au jardin, il en faut des quantités assez industrielles et faute de prendre du gros matériel, cela devient un vrai boulot. Et pour le coup, il faut faire attention aux essences…

Bravo pour tes préparations, j'en suis loin… et je trouve fort dommage de perdre tout ce savoir-faire.

Ps : Ton chat, un coquin réincarné ? Ne dit-on pas, tel maître, tel chat ? Ou inversement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
kirchcj



Féminin Messages : 17
Inscrit(e) le : 27/07/2011
Age : 40
Localisation : Angoulême

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Dim 8 Jan 2012 - 20:51

Je trouve cela très bien que cette discussion ait lieu ici, à l'intention des "jeunes" qui nous lisent Very Happy . le chiffre de 5% de personnes ne vivant que de la naturopathie me paraît tout à fait réaliste. Difficile de prendre plus de 50 euros de l'heure en cette période de crise où un naturo n'est ni indispensable (contrairement à un dentiste, par exemple:) ni remboursé par la Sécu. Ce qui m'avait frappé quand j'avais fait le point après un an de CENATHO, c'est qu'après 4 ans d'étude en cursus WE (à 2700 euros l'année + les frais pour le stage d'été), c'est que je savais juste donner des conseils. Pour les massages (afin de soulager nos chers émonctoires), j'aurais dû adresser ailleurs, idem pour la sophro (déconnection cortico-diencéphalique). Finalement, la valeur ajoutée d'un naturo. est très faible. Il faut donc soit avoir une autre activité parallèle (magasin bio), ou une compétence spécifique (psy, énergétique, massages,...), ce qui implique débourser plus de sous qu'initialement prévu. Les écoles de naturo se gardent évidemment d'attirer l'attention des élèves sur le problème du débouché et préfèrent "vendre du rêve", du sytle "je vais changer de vie: au lieu de trimer pour une multinationale anonyme, je vais ouvrir ma propre consultation de naturo où je serai mon propre patron" et ainsi de suite. Malheureusement, en pratique, cela reste un rêve pour beaucoup....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 9 Jan 2012 - 2:31

Bonjour kirchcj,

je pense que tu as raison (malheureusement), du moins pour la France où les moeurs doivent encore évoluer et où les formations laissent souvent à désirer (et en plus la crise n'arrange rien, c'est sûr).

Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur ton expérience ? Je serais intéressée d'en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
virginie
Praticien
Praticien


Féminin Messages : 2
Inscrit(e) le : 24/01/2012
Age : 46
Localisation : avranches

MessageSujet: Naturopathe et future directrice d'école   Mar 24 Jan 2012 - 12:02

juste un petit mot de présentation, je suis Naturopathe, installée dans la Manche et directrice d'une ecole de naturopathie qui ouvrira une antenne régionale a Rennes dés septembre,

Je suis ravie de découvrir ce site , je vous souhaite a tous une excellente journée , virginie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleurnaturelle



Féminin Messages : 1
Inscrit(e) le : 14/09/2012
Age : 43
Localisation : Plaisir

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Ven 14 Sep 2012 - 19:18

Bonjour à toutes et tous,

Installée en Ile de France depuis peu, je souhaitais justement en connaître un peu plus sur les naturopathes de la région.

Pour mon étude de marché, bientôt accessible, je souhaitais savoir :

Quelle formation suivie (si la personne en a suivi une)?

Quelles spécialités suivies et dans quel centre de formation?

Quel tarif la consultation et les horaires de consultations?

Quel autre activité : écrivain, conférencier, vente de produits bio, autre...

Quel type de clientèle : enfant, adultes, personnes âgées, entreprises, collectivité? profil, âge...

Quel matériel utilisé : balancelle, bol d'air jacquier, table de massage...

Quel livre préféré : coup de coeur littéraire...

Bref plein d'informations qui aideront les futurs naturopathes à se faire une idées...

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarnac37



Masculin Messages : 17
Inscrit(e) le : 22/07/2012
Age : 44
Localisation : fameck

MessageSujet: vivre de l'exercice de la naturopathie   Mer 3 Oct 2012 - 6:29

Bonjour,



Tout est dans le titre : connaissez vous des personnes vivant de l'exercice de cette professession?

Vivre correctement (3000 - 5000€ net/mois) et pas survivre...



En vous remerciant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naturetplantes.fr
Shante



Féminin Messages : 1
Inscrit(e) le : 30/12/2012
Age : 45
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Dim 30 Déc 2012 - 17:51

Bonjour,

Je suis de la région de Montréal et je connais personnellement surtout deux naturopathes gagnant bien leur vie. Ce sont deux femmes qui exercent depuis plus de 20 ans.

Je vois que beaucoup d'entre eux travaillent dans des magasins d'aliments naturels et pratique une autre profession.

Je crois que dans ce milieu il faut être diversifié, innover et investir un peu de $$ en publicité pour se faire connaître, et surtout être patient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascale



Féminin Messages : 3
Inscrit(e) le : 20/01/2013
Age : 47
Localisation : Gironde

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Dim 20 Jan 2013 - 5:52

bonjour,

sans vivre royalement, peut on vivre raisonnablement de ce métier???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
demmaxxx



Féminin Messages : 1
Inscrit(e) le : 12/02/2013
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Mar 12 Fév 2013 - 19:33

C'est une profession qui ne permette pas d'avoir une vie de luxe néanmoins on peut très bien en vivre. Toutefois, en naturopathie, la notoriété est importante. Il faut de bonnes références pour avoir les bons clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tyrex



Féminin Messages : 4
Inscrit(e) le : 18/12/2012
Age : 58
Localisation : ile de france

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Jeu 14 Fév 2013 - 18:16

Qu'est-ce qui vous fait dire qu'on peut en vivre correctement ? Avez vous des exemples de revenus moyens ? Des exemples de parcoiurs de naturo ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chantou13

avatar

Féminin Messages : 110
Inscrit(e) le : 21/01/2013
Age : 46
Localisation : MARSEILLE / FRANCE

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Sam 16 Fév 2013 - 11:29

Bonjour,

Un naturopathe sur Cassis parvient à entretenir sa villa et à avoir son cabinet en prenant 20 euros pour 30 minutes et 30 euros pour une heure de consultation. Après j'ignore s'il a d'autres revenus à côté. Un autre naturopathe sur Marseille ami de mon père et plutôt spécialisé dans l'aromathérapie, donne des cours à la fac de médecine et de pharma de marseille et vit plutôt pas mal aussi: pas riche mais correctement. Après tout dépend de la notion de revenu moyen. Un participant à parlé plus haut de 4000 à 5000 euros. je pense qu'il ne faut pas rêver non plus: les médecins généralistes ne le font pas, donc un naturopathe encore moins. Et de toutes façon, il ne faut pas exercer ce métier dans le but de s'enrichir, il faut le faire par véritable vocation, sinon c'est businessopathe et pas naturopathe que l'on devient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeason55



Masculin Messages : 2
Inscrit(e) le : 20/01/2014
Age : 37
Localisation : robert

MessageSujet: Installation aide   Lun 20 Jan 2014 - 21:19

Bonjour à toutes et à tous
Je suis un ptit nouveau sur le forum

J'aurais besoin d'aide

Je souhaite m'installer en tant que naturopathe d'ici quelques semaines.
J'ai dèja une clientèle regulière mais pas assez pour en vivre
J' ai suivi la formation Educatel mais les gens viennent essentiellement concernant mon don de rebouteux.
Toute ma famille et mes clients me soutienne car il est vrai que j'ai des bons resultats avec mes patients.

Mais voilà je suis un peu perdu j'ai pas mal de questions alors si vous pouvez m'aider

1 Quel statut prendre car apparamment le statut autoentrepreneur n'ai plus interessant
2 Comment les clients peuvent se faire rembourser par leur mutuelle et es possible même si je ne suis pas menbre de l omnes
3 Es vraiement necessaire de faire partir d'une association
4 Comment cela va se passer si le metier est reconnu dans notre pays
5 Quel logiciel client faut-il
6 Le materiel 
4 Hé bien d'autres

Alors si quelqu'un peu m'aider dans mon installation et me donner quelques tuyau 
Je termine pas dire que je suis soutenu par une pepinière d'entreprise pour subventionner mon projet et eventuellement par le maire de mon village pour un local que j'ai travailler plus de 10 ans comme fonctionnaire et que les assedics me donne 2 ans de salaires pour me lancer. Et que j'ai un local a ma dispo chez moi de 20m2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamadou



Masculin Messages : 142
Inscrit(e) le : 28/12/2010
Age : 36
Localisation : PARIS

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Mar 21 Jan 2014 - 12:06

jeason55 a écrit:
  les gens viennent essentiellement concernant mon don de rebouteux.
 


 

 
Il faut te blinder coté assurances, ta responsabilité  peut être engagée en qualité de rebouteux si tu rencontres un problème  après avoir pratiqué des manipulations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexnaturo



Féminin Messages : 1
Inscrit(e) le : 04/09/2014
Age : 38
Localisation : Aix

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Jeu 4 Sep 2014 - 15:02

2- Pour le remboursement cela dépendra de la mutuelle de tes patients. De ton côté tu dois leur fournir une facture pour qu'ils se fassent rembourser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarnac37



Masculin Messages : 17
Inscrit(e) le : 22/07/2012
Age : 44
Localisation : fameck

MessageSujet: mise à son compte   Sam 8 Nov 2014 - 11:53

Bonjour

quel est selon vous le meilleur statut juridique pour se mettre à son compte (profession librale, auto enrepreneur, autre ?)

je suis non specialiste et j'avoue m'y perdre.

merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naturetplantes.fr
vinie31



Féminin Messages : 2
Inscrit(e) le : 13/09/2013
Age : 35
Localisation : lyon

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Jeu 13 Nov 2014 - 22:54

Bonjour,je pense que le mieux pour debuter est de se mettre auto entrepreneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnès R



Féminin Messages : 1
Inscrit(e) le : 09/12/2014
Age : 39
Localisation : PARIS

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Mar 9 Déc 2014 - 19:22

Bonjour, 

Je suis du même avis que vinie31. Le mieux est se mettre en auto-entrepreneur pour plusieurs raisons exclusivement quand on débute. 
Il est plus facile de gérer sa comptabilité, il n'y a pas obligation de tenir des journaux comptables ou de déclaration de TVA. Il faut quand même tenir ses comptes mais pas de façon aussi rigoureuse. 
On a l'obligation de déclarer son chiffre d'affaire sur le site du portail officiel des auto-entrepreneurs tous les mois.
Le Chiffre d'affaire ne doit pas dépasser 32000 Euros pas an pour ce statut s'il s'agit de prestation de service, ce qui est le cas pour le naturopathe. 
Créer un numéro de Siren pour officialiser sa profession n'est pas compliqué, il suffit d'aller sur le site de l'auto entrepreneur. Cela ne coûte rien.
On paye des charges selon le chiffre d'affaire déclaré. 
Les points faibles : 
il s'agit de mettre au clair les droits sociaux. Si la personne décide de se mettre en auto-entrepreneur en activité principale, elle n'est plus affiliée à la caisse primaire d'assurance maladie. Il faut donc se renseigner sur les organismes qui couvrent les auto entrepreneurs. 
Cela prend énormément de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chantou13

avatar

Féminin Messages : 110
Inscrit(e) le : 21/01/2013
Age : 46
Localisation : MARSEILLE / FRANCE

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Sam 13 Déc 2014 - 3:05

Bonsoir,

Au niveau auto-entreprise, c'est le RSI qui gère les Naturopathes dans la catégorie des professions libérales relevant du statut de commerçant (et dépendant donc du RSi et non de la CIPAV).
Les formalités se font en ligne sur le site http://www.lautoentrepreneur.fr/ (c'est gratuit sur ce site uniquement). Vous êtes reconnu et couvert au titre de la sécurité sociale des auto-entrepreneurs dès l'inscription mais vous recevrez le dossier final ainsi que le numéro de SIRET environ 1 mois après (souvent moins). Vous pouvez donc démarrez l'activité immédiatement dès la demande d'immatriculation sur.
Vous êtes couverte même sans déclaration de CA pendant 2 ans. Les prestations de maladie sont immédiates (mais vous devrez faire l'avance tout le temps que vous n'aurez pas reçu votre attestation du RSI comme étant affilié. Gardez bien vos feuilles de soin, vous vous les ferez rembourser dès l'affiliation). Vos charges de SS s'élèveront à un peu moins de 26 % de votre CA sur le libéral et 15 % environ sur le CA de ventes de marchandises.

Au niveau fiscal: obligation de tenir un cahier de recettes/dépenses quotidiennes.
Paiement de la CFE (la nouvelle taxe professionnelle) à partir de la seconde année d'activité avec un maximum de 500 euros si moins de 10 000 euros de CA (selon les régions) et après entre 200 et 2000 euros annuels selon les régions (exemple: Marseille est à 700 euros environ). Cependant, la seconde année est exonérée à hauteur de 50 %.
Donc l'année de démarrage= 0
La seconde année (le 15/12 au plus tard): 50%
La troisième année: 100 %
Le dispositif d'exonération totale sur 3 ans a été abandonné car trop coûteux pour les collectivités.

Déclaration de revenu: tout le CA sans aucun abattement (donc en laissant les charges de RSI) est à déclarer annuellement. C'est l'Administration qui fait le calcul de votre imposition.

A +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poppia



Féminin Messages : 1
Inscrit(e) le : 15/09/2015
Age : 26
Localisation : Lyon

MessageSujet: Témoignages naturopathes : débouchés ?   Mar 15 Sep 2015 - 21:49

Bonsoir à tous,

Je rentre d'un fabuleux voyage en Nouvelle Zélande où j'ai fait une petite intolérance au gluten. Après diverses recherches personnelles, j'ai appris à manger encore plus sainement (j'ai toujours été attiré par les produits de la terre) et j'ai eu comme une révélation. Un corps sain dans un esprit sain c'est le cas de le dire !

Je me suis alors décidée à me tourner vers la naturopathie or j'ai fait un Bac littéraire puis 3 années d'études en banques. autant dire que je n'ai aucune expérience/connaissance dans le domaine de la santé. Mon projet serait d'étudier la naturopathie en initial sur 1 an à l'école Euronature sur Toulouse, puis de me faire diverses années d’expérience dans tous types de compagnies qui embauchent des naturopathes, pour par la suite, ouvrir mon propre cabinet (je considère qu'il est important d'avoir un bagage d'expèrience avant de prétendre pouvoir conseiller une clientèle). J'aimerais également approfondir mes connaissances en terme de phytothérapie, aromathérapie, etc.

Maintenant je me demande si, malgré cette année d'étude et formations, j'aurais tout de même des chances d'intéresser des employeurs ?
J'aimerais également savoir s'il y a réellement du débouché dans ce domaine ?

Merci d'avoir pris le temps de me lire,

Julia Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiomam



Féminin Messages : 22
Inscrit(e) le : 21/06/2015
Age : 30
Localisation : 89

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Mer 14 Oct 2015 - 18:18

Bonjour,
Je pense qu'en 1 an tu pourras avoir les connaissances d'hygièniste mais difficilement de naturopathe... à moins de faire du temps plein
de plus c'est plus un métier pour s'installer à son compte ou en complément d'un autre travail car les seuls susceptibles de t'embaucher seraient, à mon sens, des centres de bien être... car même des pôles/groupements de mieux être ne salarient pas (à ma connaissance...)

En tout cas bon courage pour la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarnac37



Masculin Messages : 17
Inscrit(e) le : 22/07/2012
Age : 44
Localisation : fameck

MessageSujet: mise à son compte - regime auto entrepreneur   Sam 23 Jan 2016 - 8:50

Bonjour à tous

Inscrit sur le forum depuis quelques années lors d'une rcherche de formation, puis formation en cours, je reviens vers vous pour des questions techniques.

Apres validation de ma formation, je decide d'ouvrir ma structure tout en concervant mon travail qui me fait vivre. L'idée murie depuis quelques années donc je me lance.
L'objectif, est plutot un complement de revenu pour l'instant, un accomplissement dans un domaine qui me passionne et motive pour peut etre evoluer un jour vers un temps complet dans ce secteur.
Bref, option choisie : pas à pas !

Apes X posts consultés, le regime juridique le plus approprié me semble Auto Entrepreneur : validez vous ?

Où aller pour avoir des explications claires et completes sur modalités et surtout les parametres à prendre en compte '(chambre commerce etc)?

Evidemment, je consulte le site de l'autoentrepreneur, tres bien fait mais merrite d'etre parfois accompagné d'un dialogue.

Je souhaite notament valider:
- RSI ou CIPAV
- prestation de services ou activité liberale
- d'un point de vue privé, si je tombe malade , ma sécu + mutuelle de montravail (avant ouverture structure) va t elle continuer ou bien sera t elle perturbée par celle de ma structure
- si chomage de mon emploi tps plein, le fait d'etre autoentrepreneur me permetera t il de toucher le chomage calculé sur mon salaire actuel, ou bien on me dira "pas de chomage car vous avez une deuxieme activité"
- c'est quoi l'histoire de la TVA : pour une consultation à 50 € dois je reverser 20% à l'etat ? est ce ici que s'applique l'histoire des exonerations de charges
- mes biens personnels sont ils mis sur le tapis si probleme de quoi que se soit
- dois je prendre une assurance pour je ne sais trop quel parametre
- URSAFF ?

Voila, comme vous voyez beaucoup de questions se presentent etant donné mes non connaissances en société.

Ma ligne conductrice est de faire simple :
- je conserve mon travail avec les commodités et avantages actuels
- j'ouvre un structure qui m'eclate
-je peux tapper dedans avec joie et bonne humeur


Merci à tous pour votre patience et contribution

PS : sommes nous obliger d'ouvrir une structure en France pour exercer en France ?
Un enregistrement au Luxembourg ou ailleurs est il possible dans le but de ne pas rincer l'etat => je suppose que dans ce cas cela ne s'appel plus autoentrepreneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.naturetplantes.fr
Fiomam



Féminin Messages : 22
Inscrit(e) le : 21/06/2015
Age : 30
Localisation : 89

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Dim 24 Jan 2016 - 21:35

bonsoir je ne pourrais pas répondre à toutes les questions car je n'ai pas le statut d'AE pour mon activité actuelle.. je suis salariée en portage salarial comme ça je conservais le statut de salariée mais en aménageant mon planning a ma guise ..

Je vous souhaite d'avoir des retours a vos questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rikaya

avatar

Féminin Messages : 1025
Inscrit(e) le : 27/01/2014
Age : 42
Localisation : Clermont, Oise

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Lun 25 Jan 2016 - 0:53

Salut, je ne peux répondre à tout, mais je me permets de faire quelques commentaires Wink

sarnac37 a écrit:

Apes X posts consultés, le regime juridique le plus approprié me semble Auto Entrepreneur : validez vous ?
Franchement... bof !
C'est sûr que cela évite des frais quand on gagne rien mais beaucoup d'inconvénients.

sarnac37 a écrit:

Je souhaite notament valider:
- RSI ou CIPAV
- prestation de services ou activité liberale
Pour les services c'est RSI (sécu de merde cela dit en passant...)

sarnac37 a écrit:
- d'un point de vue privé, si je tombe malade , ma sécu + mutuelle de montravail (avant ouverture structure) va t elle continuer ou bien sera t elle perturbée par celle de ma structure
Oui, lorsqu'on change de régime pour le RSI, on bascule automatiquement chez eux. En revanche dans l'autre sens, on doit en faire la demande malgré les cotisations (je sais, c'est débile).


sarnac37 a écrit:
- si chomage de mon emploi tps plein, le fait d'etre autoentrepreneur me permetera t il de toucher le chomage calculé sur mon salaire actuel, ou bien on me dira "pas de chomage car vous avez une deuxieme activité"
De manière générale le statut d'AE c'est la galère vis à vis du Pole Emploi. Ils estime qu'on est chef d'entreprise meme quand on gagne peu. En ce qui me concerne j'ai du fournir des documents attestant de la radiation d'AE pour toucher le chomage. Je ne sais pas si on peut combiner les deux  scratch Il vaut mieux leur demander de manière claire car ils cherchent la petite bête pour nous radier, attention.

sarnac37 a écrit:
- c'est quoi l'histoire de la TVA : pour une consultation à 50 € dois je reverser 20% à l'etat ? est ce ici que s'applique l'histoire des exonerations de charges
- mes biens personnels sont ils mis sur le tapis si probleme de quoi que se soit
- dois je prendre une assurance pour je ne sais trop quel parametre
- URSAFF ?

Pas en AE. Tu dois juste payer 20% de ce que tu as gagné dans le trimestre en le déclarant sur net entreprises.
Tes biens personnels n'ont rien à voir.
Tu peux te prendre une assurance pour te couvrir si tu es malade (RSI ne couvre que pour une maladie de longue durée ou une hospitalisation). Par exemple autour de 50 euros par mois cela te garantit autour de 1000 euros de revenus un truc du genre (avec une carence mais je ne sais plus de combien de jours). Lorsque ton entreprise constitue ton seul revenu, c'est quasi indispensable.


sarnac37 a écrit:
Ma ligne conductrice est de faire simple :
- je conserve mon travail avec les commodités et avantages actuels
- j'ouvre un structure qui m'eclate
-je peux tapper dedans avec joie et bonne humeur
C'est pas disneyland non plus  lol!
Si tu te mets AE tu changes automatiquement de sécu, donc nombre d'avantages sautent avec. Il faut vraiment que tu renseignes auprès du RSI et de l'URSAFF.

sarnac37 a écrit:
PS : sommes nous obliger d'ouvrir une structure en France pour exercer en France ?
Un enregistrement au Luxembourg ou ailleurs est il possible dans le but de ne pas rincer l'etat => je suppose que dans ce cas cela ne s'appel plus autoentrepreneur.
Qu'appelles tu une "structure" ? Un cabinet ou une entreprise ?
Si c'est une entreprise a réponse est : tu dois avoir un statut déclaré dans le pays où tu es domicilié. Sinon c'est un délit.
Si c'est un cabinet, la réponse est non. Il existe des tas de frontaliers qui bossent à l'étranger.

Bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blette



Féminin Messages : 2
Inscrit(e) le : 24/02/2016
Age : 23
Localisation : fr

MessageSujet: Croyance   Mer 24 Fév 2016 - 19:57

Bonjour a tous, sympa la manière de s'exprimer sur ce forum. Pas bien habituée a l'usage de cette methode de communication ... Je vais donc aller droit au but pour un premier echange sivous levoulez bien (sinn ca sera tout compte faitpareil).. Ahah.. Croyez vous réellement a l'intérêt général de la naturopathie !? Pensez vous qu'il est necessaire d'avoir recu une formation en France (et de naturopathie) pour transmettre l'enseignement de la nature (en ce qui concerne ses proprietes curatives) !? Merci beaucoup pour toute lattention que vous porterez a ma question. J'espere avoir ete claire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tyrex



Féminin Messages : 4
Inscrit(e) le : 18/12/2012
Age : 58
Localisation : ile de france

MessageSujet: installation dans un cabinet médical   Ven 9 Déc 2016 - 18:33

Est-ce que l'un d'entre vous sait si un naturo peut s'installer dans un cabinet médical pluridisciplinaire où pratiquent un médecin conventionnel, un osteo et une infirmière ? Il semble que le Conseil de l'ordre des médecins s'y oppose... Merci de vos expériences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papillon



Féminin Messages : 29
Inscrit(e) le : 04/11/2012
Age : 36
Localisation : aveyron

MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   Jeu 15 Déc 2016 - 18:42

Bonjour,

il me semble que j'ai déjà vu des annonces sur Pôle emploi comme ça oui ... Je cherche dans toute la France et je les reçois sur ma boîte mail et parfois des professionnels de santé reconnus cherchent un naturo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Ouvrir son cabinet, conseils et témoignages
» hypnose : un cabinet public à paris
» BTS diététique par le CNED en 1 an
» s'installer en libéral
» Mis à part ouvrir son cabinet??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naturopathe Demain :: Discutons entre nous :: La Naturopathie dans le monde-
Sauter vers: