Annuaire Indépendant des Formations et Ecoles en Naturopathie
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrerCalendrier

Partagez | 
 

 Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Ven 19 Nov 2010 - 2:16

Loulou a mentionné ce régime dans un de ses posts, et cela m'a donné l'idée de vous demander vos avis sur ce régime. Plutôt pour? Contre? Impacts sur la santé?
Laissez libre cours à vos convictions et connaissances  Very Happy


Dernière édition par Cats Claw le Mer 28 Oct 2015 - 1:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Les régimes hyper-protéinés   Mar 23 Nov 2010 - 14:42

Merci Cats Claw pour cette question ; j’avoue que je serais aussi intéressée par une réflexion concernant l’engouement actuel pour l’alimentation vivante et tous ces smoothies qui m’évoquent surtout l’alimentation 1erâge…
Les régimes hyper-protéinés connaissent un réel succès parce qu’ils permettent d’obtenir des résultats rapides sans sensation de faim ou de frustration, ce qui les rend « confortables » pour ceux qui s’y adonnent. Pour autant, une telle démarche interpelle pour de multiples raisons sur lesquelles je reviendrai ultérieurement faute de disponibilité sur l’instant.
Les protéines sont des éléments bâtisseurs, hautement nécessaires en période de croissance ou lors d’un besoin accru, comme la réparation des tissus lésés (le cas des grands brulés par exemple). À l’âge adulte, le besoin en protéines devient moindre, sauf accident ou maladie. Se gaver de protéines n’obéit donc pas à un besoin physiologique.
Si le régime fonctionne et est bien supporté, c’est parce que les protéines entrainent une sensation de satiété réelle (pas de faim intempestive) et que leur digestion nécessite davantage d’énergie. Donc, sur un plan strictement comptable, pour maigrir, c’est assez idéal. Mais, cette ingestion ne correspond à aucun besoin et je reviendrai donc sur ses méfaits.
Le pire, selon moi, est le recours aux substituts de repas(un vrai commerce fort juteux) qui, non seulement leurre le cerveau, mais sont souvent élaborés à base de composants douteux qui génèrent nombre de déchets que le corps doit éliminer. Il devient facile de comprendre pourquoi l’amaigrissement en est le résultat.
Comme toujours, il importe surtout de savoir pourquoi on souhaite maigrir et surtout, quelles sont les causes, les plus profondes qui ont conduit à l’engraissement. Faute de quoi, aucune conscience n’est réveillée et le régime ne peut être que voué à l’échec sur le long terme.
Si Haïg pouvait nous faire part de ses observations et réflexions personnelles, ce serait intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Mer 24 Nov 2010 - 9:14

Merci loulou, tu as déjà très bien fait le tour de cette question et je suis entièrement d'accord avec toi. I love you J'ai combattu cette méthode au point de me fâcher avec des amis et collègues; des labo. à vente pyramidale en ont fait leur cheval de bataille....Pour moi cette méthode est une double tricherie mais qui donne des résultats tangibles rapidement alors.... Suspect
Si tu le veux on peut discuter sur des points précis et même scientifiquement, s'il le faut ,afin d'évaluer au plus près les points positifs et ceux négatifs ou dangereux et tous les point passés sous silence . confused scratch histoire de commencer , voici un petit lien :
http://www.pharmacie-de-la-paix-laval.fr/pdf/evitez_erreurs.pdf
Il me semble que cette méthode s'adosse au régime "paléolithique" riche en protéines et pauvre en glucides. tongue
http://www.nutranews.org/article.php3?id_rubrique=24&id_article=753
PS: loulou, je sais que tu t'es spécialisé en diététique; je ne pense pas que ça soit vraiment un très gros péché , que parfois , tu prescrives des sachets de protéine, car tu vas avoir une très rude concurrence . Je sais qu'un labo. organise des séminaires ... et tu pourras le faire , en connaissant mieux les tenants et les aboutissants...
A bientôt .Hg .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Mer 24 Nov 2010 - 21:13

Je vais vous avouer une chose : j'ai testé ce régime il y a 2 mois.
J'avais quelques kilos à perdre et surtout une grande curiosité à satisfaire (je déteste parler de choses que je n'ai pas testées Wink )
Le but étant de ne manger que des protéines pendant 3 jours.
Cela a été pour moi un calvaire car à l'envers de mon alimentation normale. Impossible pour moi de me gaver de viande (trop écoeurant), alors j'ai du me forcer à ne manger que des oeufs, surimis, jambon, poisson et soja (ce dernier étant interdit normallement).
J'ai tenu 2 jours et demi en me jurant de ne plus recommencer geek
J'ai maigri, c'est indéniable, mais je me demande si je n'ai pas repris les kilos perdus (je n'ai pas vérifié depuis).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Mer 24 Nov 2010 - 22:19

Hourra, cette page s’est enfin ouverte car depuis ce matin,le navigateur moulinait sans fin…
Donc j’irai explorer les liens et données proposés par Haïg pour revenir avec, si possible, du grain à moudre !

Pour l’heure quelques réflexions
Je n’aime pas trop le terme « diététique », car faute d’être qualifié (diététique chinoise par exemple), il renvoie à l’approche conventionnelle qui me hérisse le poil. En effet, les diététiciens,qui sont surtout des diététiciennes, sont enclins à couper les cheveux en 4, à pinailler sur de la micro sans prendre en compte la globalité et surtout à proposer des rations au gramme près. Bref, de quoi conduire à développer un rapport anxiogène et pathogène à la nourriture. Ma logique aujourd’hui et maligne de conduite est de revenir aux fondamentaux en proposant une véritable rééducation fondée sur le respects de ses besoins propres, ce qui suppose d’être pleinement conscient de ses ressentis et attentif aux signaux du corps.C’est vrai que je suis pour l’heure très imprégnée du séminaire sur le sens des désirs alimentaires, d’autant plus que je reprends actuellement mes notes.
De fait, ton expérience Cats Claw est très intéressante et suscite réflexion et interrogation. Quel est ordinairement ton rapport à la viande ? Soulier insiste sur le fait que nous ne devrions jamais manger ce qui nous déplaît car cela revient à opérer un déni de soi. Alors que très souvent, nous obéissons surtout à des principes. Il note aussi que si l’appel d’un aliment est une solution, en abuser conduit à un blocage. Donc, il se peut que compte tenu de ce que j’ai écrit précédemment, tu aies eu une réaction« normale », visant à rejeter ce dont tu n’as pas besoin. Pour aller plus loin dans le rapport à la viande, Soulier affirme – et par expérience, je trouve cela juste – que les végétariens obéissent plus à un dogme qu’à un besoin. Très souvent, il s’agit d’individus ayant du mal à affirmer leur puissance et qui gèrent mal l’agressivité qui en découle. En évitant la viande,ils évitent le contact avec ce qui pourrait réveiller cette agressivité. D’une certaine façon, ils se censurent. Pm, les peuples conquérants sont de gros mangeurs de viande et Hitler fait partie des végétariens célèbres…

Pour ce qui est de ton PS, Haïg, il y a 2 façons de voir la concurrence, soit faire comme les autres parce que la demande existe, soit développer une voie singulière quitte à prendre le risque d’en perdre en route.Évidemment, je préfère la seconde solution, l’idéal étant de trouver le public qui nous correspond. Enfin, sur les sachets, je ne pense pas y succomber,simplement parce qu’ils vont à l’encontre de mon approche : ils nient la réalité de l’aliment, son aspect, sa texture, sa présence, sa consistance…Bref, ils empêchent ce contact qui permet au corps de le faire sien. C’est une forme de fuite de la réalité et côté frustration, bonjour !

À plus pour la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Jeu 25 Nov 2010 - 13:23

bonjour étudiants, curieux, espions en tout genre Very Happy
loulou a écrit:

Ma logique aujourd’hui et maligne de conduite est de revenir aux fondamentaux en proposant une véritable rééducation fondée sur le respects de ses besoins propres, ce qui suppose d’être pleinement conscient de ses ressentis et attentif aux signaux du corps.C’est vrai que je suis pour l’heure très imprégnée du séminaire sur le sens des désirs alimentaires, d’autant plus que je reprends actuellement mes notes.
As-tu connu la méthode ( il y a déjà quelques années) de l'instinctothérapie ?
N'est-ce pas le moyen nutritionnel le plus logique ? là, il n'y a plus de théorie, plus de masturbation cérébrale, il ne reste plus que l'instinct ancestral à l'état brut ! rabbit
J'ai connu des gens complètement "fana" de cette méthode, mais pour en savoir plus :
http://dictionnaire.sensagent.com/instinctoth%C3%A9rapie/fr-fr/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guy-Claude_Burger
Bon alors d'après toi ?
loulou a écrit:

Enfin, sur les sachets, je ne pense pas y succomber,simplement parce qu’ils vont à l’encontre de mon approche : ils nient la réalité de l’aliment, son aspect, sa texture, sa présence, sa consistance…Bref, ils empêchent ce contact qui permet au corps de le faire sien. C’est une forme de fuite de la réalité et côté frustration, bonjour !
Là, il ne s'agit pas d'une méthode nutritionnelle mais c'est l'effet "starter" qui est évoqué afin de siphonner les cellules adipeuses et d'une manière plus judicieuse que la lipo-succion ....
http://docteurdavidelia.fr/internet/index.php?numarticle=1556&numrubrique=345&numsousrubrique=364&siteweb=David%20Elia&PHPSESSID=e7b81aa496596d8ed46212e837d13d51
Voilà, je me suis fait l'avocat du diable et je vais en remettre une couche en évoquant le régime sur une semaine de la Clinique Maillot pour les personnes obèses , avant une opération chirurgicale .
Voilà, maintenant, je vais t'avouer qu'en tant que praticien , je redoute énormément les consultations qui ont pour objet la perte de poids. Je redoute encore plus les personnes qui ont déjà fait la "diète hyper protéiné " (longue) et qui ont repris du poids car il y a, pour moi, un gros risque que ce soit perdu d'avance !

Encore une petite question m'zelle loulou:
loulou a écrit:

Comme toujours, il importe surtout de savoir pourquoi on souhaite maigrir et surtout, quelles sont les causes, les plus profondes qui ont conduit à l’engraissement. Faute de quoi, aucune conscience n’est réveillée et le régime ne peut être que voué à l’échec sur le long terme.
Vraiment ok, mais quels sont les critères qui doivent rentrer en ligne de compte ? et comment synthétiser l'ensemble pour arriver à des conseils alimentaires "adaptés" ?
Allez, je vais aller me faire un steak tartare ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Jeu 25 Nov 2010 - 15:22

Ah… par manque de temps, je vais avoir du mal à suivre ton rythme, mais je te remercie d'initier ce croisement des regards.

Instincto
Oui je connais, grâce à un mon prof de yoga d'il y a 25 ans qui avait souhaité consacrer l'un de ses cours à l'alimentation. Il m'a fait découvrir Shelton, ainsi que l'instincto qu'il pratiquait depuis plusieurs mois. Au-delà des errances de Guy-Claude Burger, il est clair que cette approche permet de retrouver nos sens premiers et donc de nous refaire notre propre base de données, en dehors de tout principe édicté (il faut, on doit). Mais il faut se sentir prêt et en accepter la souplesse qu'elle requiert au niveau perso. Le problème est que nos contraintes familiales et surtout sociales entravent cette reprise en main.

Rééducation alimentaire
Par où commencer, c'est si vaste… Le rapport à l'alimentation est hautement affectif et c'est pourquoi, tout accompagnement, ne peut se faire sans une approche plus globale de l'individu, de son histoire et du contexte dans lequel il évolue. Selon moi aujourd'hui, même la naturo se montre limitée à cet égard car tout est plus complexe : on ne peut nier l'effet des pollutions multiples, physiques et mentales. D'ailleurs, tant les socios que les psychologues pointent du doigt les limites des discours qui font que nous nous retrouvons perdus dans un flot de recommandations, pas toujours cohérentes. Bref, c'est une forme de dictature du manger sain qui sévit et qui se superpose au besoin de rester performant au risque d'être marginalisé. Quelques ouvrages intéressants à cet égard : "Ma cuisine intérieure, décodez ce que manger veut dire" de Michel Gillain et "La nourriture et nous. Corps imaginaire et corps social » avec une suite dont j'ignore s'il s'agit d'un complément ou d'une réédition (http://www.macuisineinterieure.com/), de C. Durif-Bruckert, psychologue et anthropologue (voir un Cr en ligne sur http://www.lemangeur-ocha.com/compte-rendus/detail/auteur-texte/0/la-nourriture-et-nous-corps-imaginaire-et-normes-sociales-de-christine-durif-bruckert-un-compte-r/disp/).
Au final, il s'agit d'un travail de longue haleine qui seul peut permettre une réelle reprise en main et surtout ouvrir la voie de l'autonomie. Et cela ne peut se faire que sans l'acceptation d'une remise en cause de l'assiette, mais aussi de nos modes de vie. Un vrai luxe par les temps qui court et pourtant une nécessité. Apprendre à se respecter ?
J'entends et comprends ta logique de l'effet "starter" lié aux "poudres", mais j'ai une terrible méfiance face aux miracles et leur effet mirage. Pour autant, si l'urgence s'impose, on peut effectivement y céder, mais il faut le faire en conscience et c'est souvent ce qui manque, obnubilés que nous sommes par le résultat et, si possible, rapide. Or un déséquilibre se construit en général lentement, d'où l'importance de se connaître (tempérament, constitution…) et d'accepter de faire avec. D'une certaine façon, il s'agit de se réinvestir et rétablir la confiance entre le corps et l'esprit. Fastoche !


À suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Jeu 25 Nov 2010 - 22:38

La suite de ma réflexion
Je pense que le document pdf donné par Haïg est assez complet. J’ajouterai que la consommation excessive de protéines animales entrainent un sur-travail du foie et des reins puisque leur digestion génère des déchets, notamment urée), qu’il faut évacuer. Cela devient d’autant plus problématique si ces protéines sont de mauvaises qualités, comme c’est le cas avec les viandes et poissons d’élevage bourrés d’antibio et de substances chimiques, qu’il nous faut alors évacuer.
De fait, cela entraine aussi une acidification du milieu et là je renvoie les curieux vers la gestion de l’équilibre acide-base.

Sur le régime paléo
Il y a dans le texte transmis beaucoup de choses intéressantes, à commencer par le fait qu’il est avéré, à la lumière des recherches en anthropologie, que la santé de l’homme a commencé à se dégrader à partir du moment où il s’est sédentarisé, avec pour effet une consommation nettement plus élevée de céréales qui deviennent la base même de la nourriture(voir les civilisations du blé, du riz ou du maïs ou toute la société s’organise autour de la production et du stockage) et plus tard de produits laitiers. Il faut aussi savoir que les céréales génèrent des dérivés opiacés et agissent donc un peu comme des drogues, si bien que certains chercheurs émettent même l’hypothèse que l’homme se serait sédentarisé pour satisfaire sa dépendance (pour ceux que ce sujet intéresse : Lesorigines de l'agriculture - une perspective biologiqueet une nouvelle hypothèse, http://dieudonne.free.fr/rech/agriculture.htm).
Or, la consommation de céréales est allée en augmentant,avec des produits de plus en plus sophistiqués élaborés à base de blé qui n’ont plus rien à voir avec les premiers cultivés. Idem pour les produits laitiers : la consommation de lait baisse au profit de yaourts et de desserts lactés. Quant aux fromages, ils constituait un moyen de conserver le lait et était consommé avec grande modération. Et que dire des vaches, devenues des unités de production… Sans compter l’UHT, le pasteurisé… qui font que ces produits sont…morts ! Donc nos laits actuels n’ont plus rien à voir avec les laits originaux. Mais, nous nous éloignons des protéines, même si je tiens à souligner cet aspect, encore peu débattu.
Mais prenons un peu de distance. À mon sens, un tel régime est plus une question qu’une solution. Je m’explique. Depuis plusieurs décennies, le mythe du progrès s’effrite. Alors que nous vivons dans un monde d’opulence et de confort, se développent nombre de maladies, beaucoup dites de civilisations et nos sociétés entrainent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent. Depuis longtemps, la quête du régime idéal taraude l’homme et ceci est d’autant plus aujourd’hui que justement, nous vivons dans l’abondance. Or notre alimentation s’avère de plus en plus inadaptée. Logiquement, ceux qui remettent en cause nos pratiques explorent d’autres modèles et effectuent une sorte de retour aux sources pour comprendre comment nous avons pu en arrivé là.Ton extrait du guide publié chez Jouvence est assez clair sur ce point.Néanmoins, nos conditions de vie n‘ont plus rien à voir et nos besoins non plus. Enfin, il y a un aspect insuffisamment abordé dans cet extrait : la qualité. Les viandes sauvages étaient très différentes, avec un rapportoméga3/oméga6 quasi idéal. Et lorsqu’on peut s’offrir du gibier ou même de la viande issu d’animaux respectés, non poussés, non bourrés de vaccins et autres, on se rend compte que l’on en mange moins. Mais ceci est vrai pour tous les aliments dès lors qu’ils ne sont pas dénaturés. La régulation de la prise alimentaire se fait donc plus facilement : manger ne se résume plus à se remplir de courants d’air et de déchets.
Si le quidam se jette sur les protéines sans discernement,ce sera forcément une catastrophe à terme pour les raisons évoquées précédemment. Par contre, il est essentiel de se préoccuper de leur qualité et de leur origine.


Je vais voir le site du docteurdavidelia pour la suite.


Dernière édition par loulou le Ven 26 Nov 2010 - 1:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Jeu 25 Nov 2010 - 23:00

Bon, de retour !

Ok pour l'effet starter. Mon ennemi juré sur ce forum avait lui opté pour les sachets de Chanh Tran Tien : http://www.trantiendiet.com/site/spip.php?rubrique2
Reste qu'avec ces méthodes, il faut scrupuleusement suivre l'ensemble du protocole et donc les différentes phases. Qu'en est-il des résultats au long cours ?

Et puis ta question à laquelle j'ai sans doute partiellement répondu : comment faire pour faire une préco adaptée ? Breveté sa méthode ! sale blague évidemment.
Je pense que tu auras compris que dans mon approche alimentation et émotions sont indissociables. Si je ne devais retenir qu'un principe de base fondamental, c'est de bannir tous les produits dénaturés pour revenir à des goûts simples. Ensuite, je pars toujours de la réalité du patient (terrain, constitution…) et de son vécu (ses goûts, ses attraits, ses aversions, ses difficultés au quotidien…). Ensuite, l'approche est à moduler selon le problème qui peut exiger une rupture brutale pour casser un cercle vicieux ou procéder par palier. La rupture brutale est bien supportée si l'urgence l'exige comme par exemple avec la découverte d'un diabète de type 2. Mais dans mes conseils, j'essaie de mettre en confiance en rebondissant à partir des goûts et tendances car, par expérience, contraintes et frustrations nourrissent le problème de fond et entraînent un abandon. Donc, je propose des expériences, sur un mode ouvert, avec une attention particulière portée aux ressentis et j'essaie aussi de déculpabiliser. Bref, une approche véritablement individualisée, mais pour l'heure, une toute petite expérience puisque la consultation n'est pas le cœur de ma pratique.
Précision importante : je m'appuie sur le journal alimentaire de la personne qui classiquement me permet d'évaluer les apports et leur nature, mais je demande aussi d'y consigner les activités, les événements heureux ou malheureux et les ressentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Ven 26 Nov 2010 - 17:56

Rapport de l'anses sur les effets des régimes (Agence nationale de sécurité sanitaire, ex. Afssa)
Il est encore tout chaud, et bien que j'avoue ne pas l'avoir encore lu, je le livre à votre sagacité… et votre esprit critique.

Bonne découverte.

Pour le télécharger, aller dans le bandeau gauche des actus ou des publications.
http://www.afssa.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
haïg
Praticien
Praticien
avatar

Masculin Messages : 164
Inscrit(e) le : 07/07/2010
Localisation : Nievroz 01 près de Lyon
Emploi/loisirs : praticien

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Ven 26 Nov 2010 - 19:48

Loulou, à mon avis, des points essentiels ne sont pas abordés. Certes beaucoup de choses sont dites mais trop focalisées , à mon avis, sur la durée d'un régime . La vie humaine est longue....
Néanmoins ce rapport répond entièrement à la question initiale de CAts', il me semble . En ce qui me concerne , celui-ci ne répond que très partiellement aux questions que je me pose sur l'alimentation humaine.( oui, même en fin de carrière Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arthurbaghdiguiannaturopathe.over-blog.com/
loulou



Féminin Messages : 103
Inscrit(e) le : 19/07/2010
Age : 52
Localisation : Auvergne (63)

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Ven 26 Nov 2010 - 19:53

haïg a écrit:
Loulou, à mon avis, des points essentiels ne sont pas abordés. Certes beaucoup de choses sont dites mais trop focalisées , à mon avis, sur la durée d'un régime . La vie humaine est longue....

De quoi parles-tu, du rapport ?

J'avais lu que de nombreuses femmes passent l'essentiel de leur vie à suivre des régimes, voguant de l'un à l'autre, de désillusions en désespoir. Inquiétant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.anachronique.fr
Cats Claw
Admin
Admin
avatar

Féminin Messages : 676
Inscrit(e) le : 31/01/2010
Age : 42
Localisation : France

MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   Mer 26 Jan 2011 - 20:34

loulou a écrit:
Ok pour l'effet starter. Mon ennemi juré sur ce forum avait lui opté pour les sachets de Chanh Tran Tien : http://www.trantiendiet.com/site/spip.php?rubrique2
Quelle horreur ! Désolée je viens seulement de lire ton message (avec beaucoup de retard je l'avoue).
Des sachets de protéines... bouh, ça donne pas envie.
Evidemment à chaque fois, on justifie tout ça par la stabilisation de la glycémie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naturodemain.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Régime Hyper protéiné (Dukan etc) et risques pour la santé
» protéines femmes allaitantes
» Les poèmes de Théophane
» Le gène NLRC5
» petite question sur la sélectivité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naturopathe Demain :: Discutons entre nous :: Discussions autour de la Naturopathie-
Sauter vers: